"Ce matin découverte sur notre tribord : Fabrice Amadeo et Eric Peron se montrent. Nous avions deviné déjà leur voile dans le lointain entre deux doldrums mais là ils sont tout à côté. Je réveille Sam en lui disant "Si tu veux voir Matmut de près c'est le moment!". Il met une bonne dizaine de secondes pour réagir et sort sur le pont. Le sourire est instantané. C'est cool !

Et oui c'est génial quand nos concurrents redeviennent des bateaux et non pas des petits suppos virtuels. On le regarde ce beau bateau, on se fait plaisir et puis l'instinct du régatier prend le dessus. On borde on affine pour le garder derrière.

Aucun des bateaux n'appelle l'autre tant que la messe n'est pas dite. Ni l'un ni l'autre ne laissera son camarade croiser devant.
Les jeux sont faits et Eric Peron nous appelle. Pour la première fois depuis le 25 octobre la VHF crépite. On se donne des nouvelles de nos bords respectifs et on reparle du coup de vent des Açores évidemment. "T'as eu combien sur ta centrale? Nous 48! Ah et nous 52 noeuds. On raccroche sur un "bonne route les gars". Maintenant cette route on la fait ensemble tour à tour grapillant des milles sur l'autre. C'est génial!"

Eric & Sam