Hier après-midi sonnait le départ de la Transat Jacques Vabre. A 13h30, les 42 duos engagés dans cette course en double sans escale et sans assistance se sont élancés depuis le Cap de la Hève, au Havre, sous un soleil radieux, pour un trajet de 5.400 milles nautiques (10.000 km) jusqu'à Itajai au Brésil.

alt

Les représentants des 14 mécènes de COMMEUNSEULHOMME, venus nombreux pour encourager Eric et Sam, ont pu assister à bord de l’Etoile du Roy et dans des conditions exceptionnelles, au très bon départ de COMMEUNSEULHOMME qui prenait la quatrième place de la course.
alt

Un départ tout en douceur, en contraste avec les conditions météo à venir. En effet, on annonce plus de 40 nœuds de vent et des creux de huit mètres dans le golfe de Gascogne, et ce dès ce soir. La vent a déjà commencé à forcir et nos skippers devront jouer finement s’ils ne veulent pas compromettre leurs chances de rallier le Brésil dès les premières 48 heures de course.

Face à ces conditions « casse-bateau », Eric et Sam ont pris la décision la plus « safe » en choisissant de router leur bateau vers l’Ouest puis de redescendre vers le sud. Leur objectif reste inchangé : finir la course et aller jusqu’à Itajaí !

alt

Lors de la première vacation téléphonique avec les organisateurs de la course, Eric commentait : « L’ambiance est humide. Sam (Goodchild) vient de se réveiller et on va mettre un autre ris. Nous sommes arrosés de partout, il y a de la mer, ça commence à monter, tout va bien. Concernant notre route vers l’ouest, nous avons pris notre décision et on ne changera pas d’avis. On sait que le vent va monter et que nous allons devoir réduire la toile et descendre plein sud. On sait que la mer va être mauvaise. Il y a une super bonne ambiance avec Sam, nous sommes contents d’avoir retrouvé la mer, on a envie que tout se passe bien. Je n’ai dormi qu’une 1heure, Sam 5 heures ! »

Ce soir, Eric envoyait à Gaël, le team manager de COMMEUNSEULHOMME, ce message :
« Ce n'est pas trop facile de taper à l'ordi car le bateau tape dans tous les sens. On est trempés et secoués mais le moral est top. On va les savourer ces 18-20 jours de nav même si maintenant on mange notre pain noir.
La mer s'est un peu calmée mais elle est grosse. Le soleil se couche et le ciel s'est dégagé il y a quelques dauphins qui viennent gâcher le tableau mais bon... Ce soir les grbs nous promettent 35 nœuds »

COMMEUNSEULHOMME occupe désormais la 17e place du classement.
Suivez la progression de Comme un seul Homme en direct sur : http://tracking.transat-jacques-vabre.com/fr/ et n’hésitez pas à envoyer vos encouragements à Eric et Sam sur Twitter en utilisant le hashtag #C1SH !